Pour créer son « Jardin partagé », Victoria David s’est inspirée de l’histoire géologique de la région champenoise : un territoire composé d’un sol en millefeuille où s’accumulent argile et calcaire, idéal pour cultiver les vignes. Faisant écho à ce sol sédimenté, l’artiste plasticienne a joué sur l’accumulation de matière en couches successives pour ses cinq sculptures en strates de plâtre colorées. Victoria David a également puisé son inspiration dans le patrimoine historique et artistique rémois, en réinterprétant certains bas-reliefs, sculptures et gargouilles de la cathédrale Notre-Dame de Reims.

Les formes sinueuses et évidées de l’oeuvre créent un décalage visuel avec les lignes architecturales de style Louis XV de l’Hôtel de Brimont, confrontant le passé au présent, la ligne droite à la courbure, le patrimonial à l’avant-gardisme. Des dualités qui collent parfaitement à l’ADN de Champagne Jacquart, jeune Maison à l’esprit libre et au style contemporain, qui s’imprègne des traditions pour mieux les réinventer.